Marthe et Marie

des-pieces-de-un-centime-deuro-tout-juste-frappees-en-autriche-en-avril-2013

  • Avant la leçon, mettre dans des enveloppes (une enveloppe pour chaque jeune fille) une quantité différente de pièces de monnaie (de 1 à 9 cents).
  • Donner aléatoirement les enveloppes aux jeunes filles.
  • Après avoir ouvert leurs enveloppes, montrer aux jeunes filles un pot de barres chocolatées (la marque de votre choix la plus alléchante!)
  • Dites leurs que il y en a une pour chacune d’elles! Mais chaque barre chocolatée coûte 10 cents! Et que elles ne pouvaient mettre en commun leur argent pour partager…
  • Laissez les méditer quelques instant sur cette situation compliquée et comment elles peuvent faire…
  • Puis demandez leur : « Vous savez moi j’ai une quantité infinie de cents! Pourquoi ne m’en demanderiez-vous pas pour compléter ce qu’il vous manque? »
  • Chaque jeunes filles va vous demander  le chiffre exact qu’il lui faut pour atteindre les 10 cents que coûte la barre chocolatée, et vous leur donnerez les pièces demandées…
  • Avant de leur donner la barre chocolatée qu’elles ont payé (car sinon vous aurez perdu leur attention ;o ), expliquez leur la comparaison de cette expérience avec la grâce! La barre chocolatée est la vie éternelle, que nous voulons par dessus tout! Mais malgré tout ce que nous pouvons faire : comme la repentance et le respect des commandements… (dans l’expérience : en donnant tout l’argent que nous avons), nous n’avons pas assez « d’argent pour l’acheter », mais si nous demandons de l’aide au Christ en lui demandant la grâce, il pourra compléter grâce au pouvoir de l’expiation… et la totalité du prix sera payé! La condition pour obtenir la grâce (ou la barre chocolatée) est donc de tout donné, de faire de notre mieux, et de demander à notre Sauveur!

«L’homme a incontestablement des pouvoirs impressionnants … Mais après toute notre obéissance et toutes nos bonnes œuvres, nous ne pouvons être sauvés des effets de nos péchés sans la grâce par l’expiation de Jésus-Christ … L’homme ne peut gagner son salut tout seul.  » – Dallin H. Oaks, Ensign , Novembre 1988

Discours de GENE R. COOK : « Recevoir l’aide divine par la grâce du Seigneur »