Marthe et Marie

Un grand merci à Marjorie Bertrand pour ces magnifiques photos!

SAMEDI 23 MAI 2015

JOURNEE DE LA SOCIETE DE SECOURS

ACTIVITE POUR LE PROJET DE SERVICE DE LA SDS DU PIEU DE PARIS :

Confection de serviettes hygiéniques lavables pour les jeunes-filles de Kinshasa

Pour tout savoir sur le projet de service du pieu de Paris, cliquez sur : http://www.marthe-et-marie.com/?p=2355

23052015-IMG_2666

23052015-IMG_2539 23052015-IMG_2548 23052015-IMG_2554 23052015-IMG_2556 23052015-IMG_2569 23052015-IMG_2571 23052015-IMG_2572 23052015-IMG_2576 23052015-IMG_2577 23052015-IMG_2581 23052015-IMG_2582 23052015-IMG_2592 23052015-IMG_2608 23052015-IMG_2611 23052015-IMG_2612 23052015-IMG_2621 23052015-IMG_2624 23052015-IMG_2630 23052015-IMG_2631 23052015-IMG_2637 23052015-IMG_2654 23052015-IMG_2670 B

untitled

______________________________

PROGRAMME DE LA REUNION :

15h – 15h10 : Bienvenue + Exercice d’ouverture

15h10 – 15h25 Présentation du thème 2015 de la sds : « Se préparer d’une manière qu’on avait jamais connu à briller » + Présentation du projet de service (Carole)

15h25 – 15h30 : Vidéo « Les 3 petits cochons »

15h30 – 15h50 : Enseignement : Préparer nos lieux de sécurité (Laurence)

15h50 – 15h55 Intermède musical

15h55 – 16h10 2 Témoignages :

        En quoi le temple est un lieu de sécurité pour toi ? (Christine, Caen)

        En quoi le foyer est un lieu de sécurité pour toi ? (Ophélie)

16h10 – 16h40 : Intervention de Sœur Teixeira

16h40 – 16h45 : Exercices de clôture + Fin

16h45 – 17h : Goûter offert par les jeunes sœurs (18-30 ans)

IMG_6643

______________________________

PRESENTATION DU THEME DE L’ANNEE ET DU PROJET DE SERVICE :

« Comme c’est la première fois de l’année que nous nous réunissons, nous voulions prendre cette occasion pour vous présenter le thème de l’année de la société de secours de pieu, et vous expliquer le projet de service qui démarre officiellement aujourd’hui.

Alors le thème de cette année est comme vous le savez sans doute :

affiche-briller

Est-ce que vous vous souvenez où avoir entendu ou lu cette phrase « préparer d’une manière qu’on avait jamais connue » ? 

Dans le livre d’Alma, chapitre 49, verset 8, ou également récemment dans le discours de la présidente générale de la société de secours, Linda K Burton, lors de la dernière session générale des femmes. Ré-écoutons la justement :

Tout comme sœur Burton, cette phrase a attiré notre attention. Et pourquoi à votre avis ?

Nous allons très bientôt avoir la chance de vivre quelque chose que nous n’avions jamais connue : l’arrivée du premier temple en France. Je sais à quel point vous l’attendez vous aussi ! Le temple sera à environ 2h de Caen, 1h45 du Havre, 1h30 même pas de Rouen, entre 45 minutes à 1h de St Merri, entre 30 à 45 minutes de Mantes-La-Jolie, Cergy, et St Ouen, et je ne parle même pas de Versailles qui accueille le temple dans ses frontières ! Nous allons bientôt connaître la joie d’avoir un temple aussi proche et qui se trouve dans les limites de notre pieu ! C’est une situation que nous n’avons jamais connue !

J’aime beaucoup cette citation de Russell M Nelson qui remet bien les choses en perspective :

« De même que les temples sont préparés pour les gens, de même les gens doivent se préparer pour le temple. »

En ce moment, la préparation du temple avance bien justement. On pose déjà les charpentes sur la maison d’hôte, et comme le montre la photo, la façade principale se devine très facilement maintenant.

chantier temple

Donc le temple est bien avancé dans sa préparation, mais où en sommes-nous dans la nôtre pour son arrivée?

Dans « Enseignements des présidents de l’Eglise », le prophète Wilford Woodruff dit :

« Je pense que nous ne nous rendons pas compte de l’ampleur de cette œuvre. Nous avons du mal à saisir la responsabilité que nous avons envers Dieu, envers les cieux, envers les morts et envers ceux de nos semblables qui sont vivants. » 

Bien que cette citation date d’il y a plus de 100 ans, elle est toujours d’actualité.

C’est à la fois une grande bénédiction mais également une grande responsabilité que d’accueillir le temple dans notre pieu. Nous ne devons pas avoir un temple inhabité : ce sera notre responsabilité de le faire vivre, avec des gens qui y entrent, qui y œuvrent, et qui y servent.

« Il (Le Seigneur) veut maintenant savoir si les saints des derniers jours sont prêts à œuvrer avec lui ou non. C’est un jour de décision. »

Mes chères sœurs, nous pouvons faire de ce jour, un jour de décision nous aussi : de choisir aujourd’hui, maintenant, tout de suite, de nous préparer spirituellement d’une manière que nous n’avions jamais connue auparavant, afin d’être prête à briller comme jamais pour l’arrivée du temple de Paris. Je sais que c’est possible avec l’aide de notre Sauveur qui hâte son œuvre. Nous avons accès à tant de choses puissantes pour nous y aider : la prière, le jeûne, les écritures et les paroles des prophètes, et bien évidemment l’ordonnance de la sainte cène.

Et si vous le voulez bien, nous travaillerons toutes ensemble à ce but cette année !

Aussi, nous vous proposons, comme les années précédentes, une déclinaison mensuelle du thème de l’année en pensées quotidiennes envoyées par mail. (Pour celles qui ne les reçoivent pas et souhaitent les recevoir, rapprochez-vous de vos présidences sds locales qui nous communiquerons vos adresses mails.)

Nous avons également 2 réunions sds de prévue durant les conférence de pieu : une aujourd’hui, et la prochaine en septembre.

Puis, une journée de la société de secours, le samedi 23 mai 2015, nous espérons que nous serons nombreuses, car nous aurons une partie consacrée au projet de service que je vais vous présenter :

La confection de serviettes hygiéniques lavables pour les jeunes filles de Kinshasa (RDC)

Cliquez içi pour en savoir plus sur le projet de service!

______________________________

VIDEO : « LES 3 PETITS COCHONS »

______________________________

 

ENSEIGNEMENT : « PREPARER NOS LIEUX DE SECURITE »

Qui ne connaît pas la célèbre histoire des 3 petits cochons ? Cette histoire va introduire le thème de notre enseignement de cet après-midi : « Préparer nos lieux de sécurité ».

En effet, on voit dans cette histoire que le but de ces 3 frères était de se construire un abri, un lieu de sécurité qui les protègerait d’un danger mortel : le grand méchant loup. Ils font chacun des efforts, plus ou moins grands pour y arriver mais seul le dernier semble y parvenir.

Il y a bien sûr un parallèle intéressant à faire avec nos propres efforts pour préparer nos lieux de sécurité.

Pour être efficaces dans cette tâche, il nous faut d’abord définir d’où vient le danger et l’identifier.

Qu’est-ce qui, pour vous, représente les plus grands dangers pour nous, nos enfants, nos familles dans le monde d’aujourd’hui ?

-L’immoralité

-La drogue

-La pornographie

-La violence

-L’apologie de la facilité/effort, travail

-idolâtrie (argent, position sociale, notoriété, la consommation…)

-Internet 

Que pouvons-nous faire pour nous protéger contre tous ces dangers ? (construire notre maison en briques)

IMG_3957

L’obéissance aux commandements :

« Mon but est de montrer que dans les temps difficiles le Seigneur a toujours préparé une voie sûre. Nous vivons dans les « temps difficiles » que l’apôtre Paul a prophétisés pour les derniers jours. Si nous voulons être en sécurité individuellement, en tant que familles et en tant qu’Église, ce sera « en obéissant aux lois et aux ordonnances de l’Évangile.» que nous y parviendrons ». Boyd K Packer, Oct 2008

Fortifier les familles :

« Il faut un travail et une diligence constants pour faire de nos foyers une forteresse de justice pour en protéger les membres contre le monde ».

Pour accomplir cette œuvre éternelle, nous devons veiller à ce que notre foyer soit centré sur l’Evangile.

Notre famille doit se réunir matin et soir pour la prière familiale. En outre, nous devons prier pour nos besoins personnels

L’apprentissage de l’Evangile, dans les foyers des membres de l’Eglise, doit être centré sur les Ecritures et sur les paroles des prophètes modernes.

«Nous promettons que si les saints obéissent à cette recommandation (faire les soirées familiales), il en résultera de grandes bénédictions. L’amour au foyer et l’obéissance aux parents augmenteront. La foi se développera dans le cœur des jeunes d’Israël, et ils acquerront la force de combattre les mauvaises influences et les tentations qui les assaillent .» 

Si vous édifiez votre maison sur le rocher de fondation de notre Rédempteur et de l’Evangile, elle peut être un sanctuaire où nos familles peuvent être à l’abri des tempêtes furieuses de la vie.

(Joseph B. Wirthlin of the Quorum of the Twelve Apostles Avril 1993 « Des foyers et des familles spirituellement forts »)

Acquérir un témoignage personnel :

« Notre témoignage personnel est un bouclier protecteur qui, semblable à la barre de fer, nous conduit sains et saufs hors des ténèbres et de la confusion. (Dieter F. Uchtdorf « La puissance d’un témoignage » Conférence générale Oct 2006)

« Je dis que le témoignage que nous renouvelons jour après jour est ce qui nous sauve des pièges de l’adversaire » (Dieter F. Uchtdorf « Tenez bon encore un peu » Liahona Janv 2010)

« Votre sécurité et votre bonheur personnels dépendent de la force de votre témoignage car c’est lui qui guidera vos actions dans les moments d’épreuves ou d’incertitude » (Richard G. Scott « La puissance d’un grand témoignage » Liahona Janv 2002) 

Se rendre régulièrement au Temple :

« Le monde est un endroit dans lequel il peut être éprouvant et difficile de vivre. Nous sommes souvent entourés de choses qui nous tirent vers le bas. En allant, vous et moi, dans les saintes maisons de Dieu et en nous souvenant des alliances que nous y contractons, nous serons davantage capables de supporter toutes les épreuves et de surmonter toutes les tentations. » (Thomas S. Monson « Le temple sacré un phare pour le monde » Conférence générale Avril 2011)

Se souvenir et respecter nos alliances :

D&A 35 :24 « Gardez tous les commandements et alliances par lesquels vous êtes liés, et j’ébranlerai les cieux pour votre bien, Satan tremblera, et Sion se réjouira sur les collines et prospérera. » 

Prendre la Sainte-Cène : 

« Et afin de te préserver plus complètement des souillures du monde, tu iras en mon saint jour à la maison de prière et tu y offriras tes sacrements » D&A 59 :9

Lire régulièrement les écritures :

« Les Écritures détiennent les clés de la protection spirituelle. Elles contiennent la doctrine, les lois et les ordonnances qui amènent chaque enfant de Dieu à avoir le témoignage que Jésus-Christ est le Sauveur et le Rédempteur. 

Les enfants à qui l’on enseigne tôt à comprendre les Écritures sauront quel chemin prendre et seront davantage enclins à y rester. Ceux qui s’égarent auront la capacité de revenir et, avec de l’aide, retrouveront leur chemin.

Paul et d’autres nous ont avertis des épreuves de notre époque et des jours encore à venir. Mais la paix peut s’installer dans le cœur de quiconque se tourne vers les Écritures et libère les promesses de protection et de rédemption qui y sont enseignées. » (Boyd K. Packer « La clé de la protection spirituelle » Liahona Nov 2013 

Construire une relation personnelle avec notre Père Céleste :

On nous commande de prier souvent, car plus nous parlons à Dieu, plus nous sommes prêts à recevoir ses conseils au milieu des difficultés que nous rencontrons. (Par la prière, nous pouvons nous rapprocher de Dieu, recevoir des réponses à nos questions et trouver le réconfort. Mormon.org)

« C’est par elle (la prière) que nous pouvons trouver la force spirituelle et physique. Elle peut nous protéger de toutes sortes de maux. » (Cheryl C. Lant Veillée du DEE pour les Jeunes Adultes • 9 septembre 2007) 

Conclusion : 

Hélaman 5 :12 : « Et maintenant, mes fils, souvenez-vous, souvenez-vous que c’est sur le roc de notre Rédempteur, qui est le Christ, le Fils de Dieu, que vous devez bâtir votre fondation; afin que lorsque le diable enverra ses vents puissants, oui, ses traits dans le tourbillon, oui, lorsque toute sa grêle et sa puissante tempête s’abattront sur vous, cela n’ait aucun pouvoir sur vous, pour vous entraîner en bas jusqu’au gouffre de misère et de malheur sans fin, à cause du roc sur lequel vous êtes bâtis, qui est une fondation sûre, une fondation telle que si les hommes construisent sur elle, ils ne peuvent tomber. »

______________________________

 

TEMOIGNAGES :

Christine Lebouquin, paroisse de Caen :

Thème : En quoi le temple est-il pour moi un lieu de sécurité ? 

Depuis 1993 où j’ai reçu ma dotation personnelle dans le temple de Francfort, j’ai toujours eu une forte opposition avant d’aller au Temple et depuis cette année-là, je m’y suis rendue 3 fois par an environ.

La sécurité que je trouve dans la Maison du Seigneur, l’amour de mon Père céleste et les merveilleuses bénédictions que j’y reçois moi-même mais aussi mes ancêtres décédés sont une ancre pour moi et j’y vais toujours coûte que coûte. Jusqu’à ce jour, j’ai toujours planifié à l’avance mon service dans la Maison du Seigneur ; j’ai toujours tenu bon et ai, à chaque fois, réussi à y aller malgré les difficultés. Avec mon mari, il nous est arrivé de sentir que Satan voulait nous détruire mais nous avons le témoignage, parce que nous l’avons vécu plusieurs fois, que notre Père céleste reste aux commandes, malgré les apparences, et met à chaque fois, sur notre route, des personnes pour nous aider.

Le temple est pour moi et mon mari le centre de notre vie, notre phare qui illumine nos actions et nos décisions importantes. Dans « Ancrés dans la foi », on peut lire : « En plus d’être un lieu où sont accomplies les ordonnances sacrées de la Prêtrise, le temple est un lieu de paix et de révélation. Lorsque vous êtes troublé ou lorsqu’une décision capitale pèse lourdement sur votre esprit, vous pouvez apporter vos préoccupations au temple. Vous pouvez y recevoir des directives spirituelles. »

            Après un mariage difficile avec un non-membre, j’avais décidé que celui qui voudrait m’épouser devrait, avant quelque engagement que ce soit, poser sa recommandation à l’usage du temple sur la table et Frère le Bouquin l’a fait très rapidement !!! Quand nous avons décidé de fonder notre foyer, nous sommes d’abord allés au Temple et là, notre Père céleste nous a révélé à chacun, que je devais m’arrêter de travailler. Ce n’était pas du tout dans mes intentions auparavant et mon Père céleste qui a toute sagesse, nous a grandement bénis d’avoir suivi son conseil.

En plus d’être un lieu de révélation, aller dans la Maison du Seigneur bien préparée m’apporte un sentiment de complète sécurité en :

  • me permettant d’être hors du monde et d’oublier mes soucis
  • d’évacuer mon stress et de me poser
  • de ressentir si fort l’amour de mon Père céleste et de son Fils Jésus-Christ
  • de voir les choses à la manière de mon Père céleste, de mettre davantage ma confiance en lui et de recevoir de la consolation quand j’ai des difficultés
  • c’est aussi pour moi, un lieu d’amour et de service, que ce soit pour ma famille ou pour tous mes frères et sœurs qui sont au temple en même temps que moi.
  • Mais le plus grand cadeau que me fait mon Père céleste est de ressentir sa paix, à sa manière à lui, son amour et sa protection. Dans « le temple sacré », Boyd K. Packer du Collège des Douze écrit : « Le Seigneur nous bénira si nous assistons à l’œuvre sacrée des ordonnances du temple. Les bénédictions que nous y recevons ne se limiteront pas à notre service dans le Temple. Nous y serons bénis dans toutes nos affaires. Nous nous qualifierons pour que le Seigneur s’intéresse à nos affaires tant spirituelles que temporelles. Nos travaux dans le temple nous recouvrent d’un bouclier et d’une protection aussi bien individuellement qu’en tant que peuple. »Ainsi, lors d’une semaine du Temple particulièrement chargée pour nous puisque nous étions planificateurs pour beaucoup de personnes et que nous prenions aussi en charge un Frère âgé, alors que je comptais consulter le Seigneur pour une question importante, j’ai complètement oublié de lui poser ma question. A la fin de la semaine, nous étions complètement épuisés, ayant l’impression de ne pas avoir « profité » de notre semaine mais nous nous sommes rendu compte que non seulement, plus de 500 ordonnances avaient été accomplies pour nos familles par les membres mais qu’en plus, le Seigneur avait résolu, à notre retour, la question qui me posait problème.

Pour ressentir cette paix et cet amour, nous nous préparons soigneusement de 6 manières :

  • Dès que le calendrier du temple paraît avec les semaines réservées pour notre Pieu, nous planifions les semaines où nous voulons y aller.
  • Deux mois à l’avance, je contacte les membres de ma Paroisse qui ont besoin d’aide pour faire leur histoire familiale (car je suis consultante d’histoire familiale dans ma paroisse), je planifie mes rendez-vous afin que chacun puisse se rendre au temple avec ses propres cartes de famille. Avec mon mari, nous revérifions nos cartes de famille et nous imprimons nos feuilles de demandes d’ordonnances.
  • Je m’organise aussi pour que les membres de ma famille soient en sécurité pendant notre absence.
  • Deux semaines avant le départ, je prépare mes affaires, établis les menus et prépare les repas que je mets au congélateur et que je n’ai plus qu’à prendre au dernier moment. Ainsi ma semaine du temple ne comporte aucun souci d’ordre matériel.
  • Nous nous préparons aussi en pensant aux personnes que je connais et qui ont des difficultés à ce moment-là et je décide de prier plus intensément pour elles.

Ainsi, lorsqu’un problème se pose juste avant le départ, c’est beaucoup plus facile à gérer. En février dernier, mon mari a eu un accident de voiture le vendredi, 3 jours avant notre semaine du temple. Nous ne nous sommes pas apitoyés sur notre sort mais nous avons exercé notre foi et avons pris toutes les dispositions pour partir. Encore une fois, notre Père céleste était là et avec son aide, nous avons pu finalement partir avec une voiture louée par notre assurance.

  • La dernière étape qui est essentielle à nos yeux est la suivante : le mardi matin, nous nous levons un peu plus tôt et nous nous présentons à la porte du temple à 6h30. Là, dans le petit salon du sous-sol du Temple, nous nous asseyons pour remercier notre Père céleste d’être à la maison, dans sa maison et nous le prions de consacrer notre semaine. Comme nous somme souvent planificateurs, nous prions pour que tous les membres se sentent bien, qu’ils n’aient pas de problèmes de santé, que nous puissions répondre à leurs attentes et que nous puissions servir du mieux possible. Nous mettons aussi nos enfants et petits-enfants ainsi que nos parents âgés dans la main du Seigneur afin qu’il en prenne soin pendant notre absence.

A chaque fois, quand nous repartons, nous prenons un moment sans la salle céleste et nous la quittons toujours avec un serrement de cœur. Là, après avoir prié, je fais le vide et je goûte cette paix et cette sécurité que seul le Seigneur peut accorder. Avant de nous lever, nous regardons ce splendide lustre, symbole de la lumière du Christ au centre de notre vie puis le haut de la porte de la salle céleste et je songe à cette écriture dans Matthieu 11 : 28 à 30 :  « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux et mon fardeau léger. » Je ressens alors, une nouvelle fois, que mon Père céleste, son fils Jésus-Christ et ses anges sont là, près de moi, pour m’aider à continuer ma route et affronter le monde extérieur et ses difficultés.

Jésus-Christ et son Saint temple sont mon roc sur lequel j’ai choisi de bâtir ma vie. Je prie pour que les personnes qui m’entourent le comprennent aussi et soient bénies comme je le suis.

C’est mon témoignage au nom de jésus-Christ. Amen.

 

Ophélie Meunier, paroisse de Paris :

Thème : En quoi le foyer est-il pour moi un lieu de sécurité ? 

Je vais vous raconter une petite histoire « coulisses » pour commencer mon témoignage…

Je vais vous expliquer comment en présidence on a décidé que je vous rendrai ce témoignage aujourd’hui. Alors que très sincèrement, nous souhaitions que ce soit vous, sœurs, qui rendiez les témoignages, et pas forcément une membre de la présidence.

On était en réunion mensuelle de présidence. On avait déterminé le thème des témoignages, donc « En quoi XXX est un lieu de sécurité pour toi ? »

Notre choix s’est arrêté sur le Temple puis le Foyer.

Et on s’est dit, pour le foyer, on aimerait vraiment que toutes les sœurs se sentent concernées par le témoignage, même les sœurs qui vivent seules et qui n’ont pas forcément de famille autour d’elles quand elles rentrent à la maison. Ce qui est mon cas…

Et donc pendant la réunion, j’ai commencé à prendre la parole, et j’ai dit à Carole, Isabelle et Laurence, et je leur ai dit, c’est mon cas, je vis seule, et je me sens complètement concernée par ce témoignage !

Justement, moi mon petit appartement c’est MON lieu de sécurité, et j’ai commencé à leur étaler toutes les raisons pour lesquelles c’était le cas, et Isabelle m’a regardée, et m’a dit, tu sais Ophelie, c’est toi qui va rendre témoignage le 14 mars !

Je vis seule depuis que j’ai 17 ans, et depuis ce moment là, toujours toujours j’ai retenu cette petite phrase qui résonne dans ma tête « faire de chez moi un petit coin des cieux ».

Cette phrase des Ecritures je l’ai entendue à la Primaire, et elle ne m’a jamais quittée.

Et pour que ce soit le cas, j’ai en tête que si quelqu’un devait vivre ici avec moi, un mari, des enfants, je me pose la question : est-ce que eux se sentiraient aussi bien que moi ?

Ca peut être différent pour chacune, mais pour moi, ça passe par une maison propre, rangée, avec une bibliothèque avec tous mes manuels de l’Eglise à disposition, une photo du Temple sur le pêle-mêle de mon entrée, qui me permet chaque fois que je rentre chez moi, d’être dans un esprit de prière. Et j’essaye de me dire qu’en attendant de retourner au Temple, que chez moi soit mon lieu de révélations personnelles.

Tellement d’Ecritures nous rappellent ceci :

Alma 34 : 21 : « Invoquez le dans vos maisons, oui, pour toute votre maison, le matin, à midi et le soir ».

DetA 90 : 18 « Mettez en ordre vos maisons, maintenant loin de vous la paresse et l’impureté ».

Nous sommes toutes des familles célestes à part entière, mais en attendant nous vivons sur terre, alors quel est un endroit où nous sommes le plus souvent, notre chez nous ! Faisons que ce soit un petit coin d’éternité sur terre.

Je vais finir mon témoignage avec juste cette petite anecdote.

Quand j’habitais chez mes parents, mon foyer c’était un peu ma chambre, et déjà à ce moment là, je voulais que si PC avait besoin de me parler, je voulais que l’Esprit soit présent pour qu’il le fasse et que je l’entende.

Un soir des amis à mes parents sont venus diner, ils ont visité la maison et arrivés dans ma chambre, le mari a dit à sa femme, waouh pour une ado elle est vraiment bien rangée cette chambre, je crois que sa maman a du passer derrière avant qu’on arrive…

Et son épouse lui a répondu non, je crois que c’est son église qui lui apprend ça !

Oui, maman n’était pas passée par là, c’était juste mon désir que mon foyer soit un lieu de sécurité pour moi…

C’est mon témoignage au nom de jésus-Christ. Amen.

 ______________________________

 

PRESENTATION DU PLAN DE L’INTERREGION PAR SOEUR TEIXEIRA :

2015 Europe Area Plan - Digital Distribution - French 1

2015 Europe Area Plan - Digital Distribution - French 2

2015 Europe Area Plan - Digital Distribution - French 3

2015 Europe Area Plan - Digital Distribution - French 4

______________________________

 

SIGNETS DISTRIBUES :

Signet 1 recto-verso : (Mettre une petite pince à l’endroit où vous en êtes dans votre préparation : la paille, le bois ou la brique)

Signet 1-2

Signet 2 recto-verso :

Sans titre

Téléchargez les PDF des signets : Signet 1 + Signet 2